Montre Seiko SKX007

accueil | histoire de la marque | détail de la SKX007

seiko skx007

La SKX007 est une des montres emblématiques qui a fait les belles heures de Seiko. La marque japonaise propose en effet ici une montre de plongée automatique robuste, au boîtier et au mécanisme éprouvé, à un prix public particulièrement compétitif vis-à-vis de la concurrence.

Plutôt massive au premier abord, la montre Seiko SKX007 s’articule autour d’un boîtier en acier inoxydable de 42,5 mm de diamètre, porté à 45,5 mm avec la couronne. Il affiche une épaisseur d’environ 13 mm, finalement plutôt standard pour une montre de plongée étanche à 200 mètres. La couronne, qui n’est pas gravée ou marquée d’un logo, est placée à 4 heures.

Le boîtier profite d’une finition chromée, accentuée par l’insert noir qui marque la lunette rotative se manipulant dans le sens inverse des aiguilles. Disposant de 120 crans, cette lunette est ornée de gros nombres qui marquent les unités de 10 à 50, avec des points de couleur pour marquer les minutes intermédiaires. A 12 heures, un point photoluminescent inscrit dans un triangle inversé facilite les manipulations dans l’obscurité.

La SKX007 fait appel à une glace en verre cristal minéral durci, censé résister aux éraflures et aux rayures occasionnées par le port. Elle surmonte le cadran noir, dépourvu de chiffres. Les index sont blancs, avec de gros points pour les graduations principales, toutes les cinq minutes. Sous la mention Seiko Automatic, on trouve une référence à la plongée, avec l’indication « Divers 200m », qui souligne donc l’étanchéité à 200 mètres.

Le guichet rectangulaire donne à voir le jour de la semaine (identifié par les trois premières lettres), ainsi que la date. Détail amusant : les jours sont gérés en deux langues, ce qui signifie que l’on peut avoir l’anglais et une autre langue comme le français ou l’espagnol selon le pays d’origine de la montre.

Les aiguilles sont en acier, avec une forme épaisse qui va en s’affinant jusqu’au motif final en forme de flèche des minutes. L’aiguille des heures et celle des minutes sont recouvertes d’une peinture photoluminescente qui permet de les voir dans le noir. Ce matériau que Seiko appelle Lumibrite se retrouve également sur les index.

Le corps de la montre repose sur un fond vissé, de façon à garantir l’étanchéité. Il est orné d’une gravure qui représente une vague déferlante. Derrière, la SKX007 dissimule son calibre, le mouvement de manufacture 7s26 de Seiko. Le remontage est automatique, assuré simplement par les mouvements du poignet du porteur.

Sous ses abords un peu massifs, la SKX007 se présente comme une plongeuse à l’excellent rapport qualité prix. La finition et la fabrication garantissent sa fiabilité et son confort au quotidien, que ce soit avec une tenue de ville ou avec une combinaison taillée pour les profondeurs. Elle se décline au choix avec un bracelet acier ou avec une variante en caoutchouc. Il existe enfin de nombreux accessoires permettant de personnaliser sa Seiko SKX007.

Crédit photo : www.monochrome-watches.com